CAN 2013 : Samuel Eto’o au secours de la sélection camerounaise ?

MOP Foot | medgentelman | Moppé le 13/09/2012 à 14:37 | Mis à jour le 13/09/2012 à 14:37
Intérêts :
Partagez :

Battu par le Cap-Vert 2-0 lors du match aller de la dernière phase qualificative de la Coupe d’Afrique des Nations 2013, le Cameroun risque de rater la grande compétition africaine. En effet, les camerounais pensent que l'absence de la star Samuel Eto’o était l'une des principales causes de cette défaite.

CAN 2013 : Samuel Eto’o au secours de la sélection camerounaise ?


Alors qu'il avait été suspendu pour huit mois (une sanction ramenée à 15 matchs par la suite) en fin d'année dernière pour avoir mené une grève des joueurs lors d'un match amical face à l'Algérie, Samuel Eto’o avait décliné la sélection avec le Cameroun pour le match aller du dernier tour éliminatoire à la CAN 2013 face au Cap-Vert.
La star de l'Anji Makhatchkala a laissé entendre qu'il allait prendre sa retraite internationale : "Les insuffisances que j'ai eues à décrier de façon récurrente en tant que capitaine demeurent. Notre équipe nationale fanion continue de baigner dans un environnement caractérisé par l'amateurisme et la mauvaise organisation, incompatible avec les exigences du sport de haut niveau ", a expliqué Samuel Eto’o sur son site.

Après la dernière défaite des Lions Indomptables au Cap-Vert pour la qualifications à la CAN 2013, une polémique est soulevée au Cameroun à propos de l'absence de Samuel Eto’o, la majorité des camerounais pense que l'ancien attaquant de Barcelone avait raison dans ses déclarations mais en même temps ils souhaitent revoir le meilleur buteur de la sélection. Il semble que le directeur technique national adjoint du Cameroun, Jean-Paul Akono, partage le même avis que les fans Eto’o : " Qu’on le veuille ou non, Samuel Eto’o n’est peut-être pas indispensable, mais il est un atout pour l’équipe national du Cameroun, comme c’est le cas de tout grand joueur. Sa seule présence à Praia aurait perturbé tout le système des Requins. Il est important que des actions soient entreprises pour amener Eto’o a de meilleurs sentiments, afin qu’il mette de côté les critères qui ont déterminé son retrait. Il faut qu’on lui fasse comprendre que la majorité du Cameroun a besoin de lui. » a expliqué le technicien .

Pour sa part, le sélectionneur de l’équipe du Cameroun, Denis Lavagne, n'a pas exclu l'idée de convoquer Samuel Eto’o pour le match retour : "On va voir, on va réfléchir. Il est certain qu’on a besoin de joueurs qui ont envie de jouer. Eto’o n’avait pas envie. Est-ce qu’un mois plus tard il va avoir cette envie, je n’en sais rien. Il va falloir qu’on réfléchisse à la question. On a trois semaines avant de se retrouver en stage et on va avoir le temps de réfléchir ", a-t-il souligné dans une interview accordée à la RFI.

Auteur de 109 sélections et 54 buts, Samuel Eto’o pensait à régler ses comptes avec la Fécafoot quand il avait décliner la sélection, mais maintenant toute une pays appelle la star camerounaise pour sauver sa nation, va-t-il répondre présent ?

Source : RFI

Commentaires