OM - PSG : Un clasico qui a tenu ses promesses.

MOP Foot | jeromelec | Moppé le 08/10/2012 à 11:42
Intérêts :
Partagez :

C'était la grande affiche du week-end, si ce n'est de la semaine : OM - PSG. Un rencontre toujours explosive entre les deux formations qui voient leur rivalitées gangrénés par les médias français toujours aussi friands du contexte que peut apporter la rencontre.

OM - PSG : Un clasico qui a tenu ses promesses.


Oui car ce match n'est ni un clasico ni un derby ! Mais une opposition entre le sud et le nord représenté par les deux plus grandes villes françaises. Avec un statut d'ancienne gloire française l'Olympique de Marseille recevait un Paris Saint-Germain new look depuis l'arrivée des Qataris. 18 ans que les deux formations ne s'étaient pas retrouvés en tête de la Ligue 1 pendant un "clasico". Une période de 18 années qui en dit long sur la réalité sportive d'un clasico qui a plus souvent fait la une pour les débordements des supporters que pour le jeu proposé sur le terrain. Et ce ne sont pas les médias toujours avide d'un peu de sang et de bordel qui vont s'en plaindre.

Dans un vélodrome bouillant malgré l'absence de tribune pour travaux, les joueurs du PSG ont pu goûter à cette ambiance particulière.Leader au moment du coup d'envoi, l'Olympique de Marseille jouait son plus gros match du début de saison face à un PSG emmené par un certain Zlatan Ibrahimovic. Emportés par la ferveur de leurs supporters, les marseillais contrôlèrent le premier quart d'heure en concluant cette domination par un but de l'ancien pestiféré de l'OM : André-Pierre Gignac. Mais c'était sans compter sur Ibrahimovic qui remit tout le monde d'accord en reprenant un ballon sur un corner d'une manière peu orthodoxe, gagnant au passage son premier duel physique face à N'Koulou. Deux minutes plus tard, la faute à un mur désolidarisé, le buteur suédois du PSG envoya un boulet de canon dans les buts de Mandanda pour donner l'avantage à son équipe. A ce moment de la partie, tout le monde se demande bien si l'Olympique de Marseille va pouvoir garder son trône de leader. Décidé à ne pas laisser le match filer, l'OM ne baissera pas les bras et égalisera une nouvelle fois par l'intermédiaire de Gignac qui répondit au doublé du parisien par un doublé. Ambiance ! La suite de la première période sera entâché par le mauvais comportement d'Amalfitano qui enverra une paire de gifle à un Matuidi peu connu pour sa méchanceté. Un geste qui passera inaperçut et qui aurait pu mériter un carton rouge. Même si certains joueurs du PSG, comme Menez ont eux aussi été coupable de geste agressifs, il y a des choses qui n'ont pas lieu d'être sur un terrain de sport.

Après quelques explications houleuses entre les joueurs de l'OM et du PSG, la deuxième période reprit sur un rhytme moins endiablé. Plus soporifique qu'autre chose, la seconde mi-temps laissa un goût quelques peu amer. Malgré l'entrée de Gameiro à la place d'un Pastore encore une fois inexistant ou l'apparition de J.Ayew et Remy, le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille bétonnèrent derrière sans vraiment inquiéter chacunes des défenses respectives. Même si la tension de la première période était retombée, on s'attendait à un final de folie qui nous changerait un peu des matches ennuyant du dimanche soir. La rencontre se termina donc sur ce score de parité qui semblait arranger tout le monde même si les marseillais aurait pu à un moment donné reprendre le fil du match.

Le match retour est d'ores et déjà annoncé comme terrible, même si le prochain le déplacement de l'OM au PSG à la fin du mois sera sur le compte de la Coupe de la Ligue, la rencontre risque d'être plus qu'intéressante.


Résume vidéo du match entre l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain :

Source : Canal +

Commentaires